Il y a quelques années lumières de cela, quand j’étais adolescente,  je me souviens que les tennis blanches trop blanches, ça ne le faisait pas. Ce blanc immaculé ne franchissait pas les barrières du lycée sous peine de moquerie générale. Il fallait au moins les « baptiser » (marcher dessus histoire qu’elles se salissent un peu) pour avoir une certaine légitimité dans ce monde juvénile. Bref le blanc plus blanc que Mr Propre, c’était un peu comme porter un appareil dentaire…

Depuis j’ai pris de l’âge. Les tennis blanches sont revenues à la mode. Et pour ne pas mettre des Stan Smith comme tout le monde, j’ai craqué pour ce modèle Adidas Originals .

Aujourd’hui, contrepied d’une époque révolue, mes tennis, je les aime lisses, propres, pures et péteusement blanches. Je trouve ça nettement plus esthétique, tellement plus joli ce beau blanc, comme une peinture de Malevitch  ! Et après tout, à quoi bon suivre les directives d’un adolescent sans doute boutonneux, qui a décrété un jour, de façon complétement arbitraire et  tyrannique que les tennis blanches se portaient usées et sales ?

Bref tout ça pour vous dire que j’ai reçu mes belles chaussures, et que je m’en vais les porter fièrement, sans qu’aucune trace répugnante ne vienne s’interposer entre elles et moi…

 

tennis-adidas-ADRIA-PS-3S-W-adidas-Originals-03

tennis-adidas-ADRIA-PS-3S-W-adidas-Originals-02