Quand j’ai repris ce blog, j’ai mis du temps à refaire des photos.

Vous savez, ça n’a pas l’air comme ça, mais poser devant un objectif, c’est dur ! Enfin si, vous le savez sans doute. En témoignent les scènes de crispation générale quand c’est l’heure du cliché de famille pendant un mariage, voire le refus total de certains de passer derrière l’objectif.

Eh bien, je ne sais pas si cela se ressent dans les photos de mon blog, mais c’est pareil pour moi : crispation du visage, vague impression d’être ridicule et pour finir, estime de soi qui frôle le niveau zéro quand je regarde le résultat. En gros voilà comment se déroule une séance photo. Constatation faite, c’est un pur moment de masochisme. Vous comprenez maintenant pourquoi j’ai eu du mal à reprendre ? :)

Avec cela, j’ai pris du poids ces derniers temps. S’ensuit donc une multitude de prétextes aussi dénués de sens les uns que les autres pour ne pas faire de look : il fait trop froid il fera meilleur demain (bien sûr, on est en plein hiver…), je les ferai demain (procrastination aiguë), je suis sortie la veille je suis trop fatiguée (vieillesse ennemie), et puis, excuse number one : je perds d’abord quelques kilos et ensuite je ferai des photos (mensonge établi).

Ce subterfuge revenant assez souvent dans mon vocabulaire, et les séances photos se faisant vraiment inexistantes dans mon emploi du temps, je me suis dit un jour que c’était idiot, qu’il fallait assumer, c’est vrai quoi, quelques kilos en trop, ça arrive à tout le monde, pas de quoi en faire un (gros) fromage ! Et puis ‘au contraire, ça me motiverait certainement plus de me montrer que de me cacher.

Il faut dire qu’avec la société où l’on vit, on n’est pas aidé hein…la minceur est partout, elle a envahi notre subconscient à un point de non-retour, enfin en tout cas le mien. Les femmes sont minces, les barres de céréales sont minceur, les écrans d’ordinateur, de télé et de tablette sont de plus en plus minces, les recettes de cuisine son light… et même nos cerveaux sont light, délestés de toute volonté de réflexion.

Je pensais à ça, à toute cette minceur affichée dans les rues de Paris, ces corps filiformes et longilignes qui vous renvoient à votre propre image, les kilos en trop en plus… et je me suis dit, mais comment c’était avant, quand la minceur n’était pas visible tous les 3m ? Imaginez un seul instant la vie au moyen-âge, pas de pub, pas de tv, pas de ciné, pas de magazine, pas de média et DONC : pas de corps féminins minces affichés à tout va ? Quelle pouvait bien être la représentation physique féminine dans l’inconscient collectif de cette époque ?

Je me le demande…

 

+++++

Manteau Mango (je ne le retrouve plus sur l’eshop, en revanche il y en a plein de bien que je n’ai pas vu en boutique ! Voir ici)

Jupe Asos

Bottes Loreak Mendian

Collier Skalli

Sac Ylang

+++++

 

manteau-mango-bottes-loreak-mendian-05

manteau-mango-bottes-loreak-mendian-01

manteau-mango-bottes-loreak-mendian-06

manteau-mango-bottes-loreak-mendian-02