C’est pas facile d’être heureux. Tout le monde le sait, tout le monde en a envie, on essaie, on tâtonne,  parfois ça s’approche, on s’accroche, on pense qu’on va le toucher du bout des doigts, parfois on l’effleure et il s’en va, bref  le bonheur, je me répète, c’est pas facile facile.

Mais en tout cas, il y a une chose qui est relativement plus atteignable et qui joue tout autant sur votre moral, c’est les moments de bonheur. Ces petits moments tout con, presque insaisissables, purs plaisirs égoïstes qu’on s’octroie comme une bonne piqure d’ocytocine. On y pense pas souvent et pourtant ça fait du bien : il faut chaque jour se donner un petit moment de bonheur.

Et mon pur moment de bonheur à moi rien qu’à moi, c’est mon running du matin, le casque vissé sur les oreilles. Je cours, je me ballade dans Paris, et j’écoute de la musique. Que demander de plus ? Et je vous assure, je me prends de bonnes rasades de plaisir ! Je me souviens d’un matin où je me suis retrouvée tout en haut de Montmartre, Paris à mes pieds, j’étais seule (et à Montmartre il faut le faire quand même…), et dans mon casque, le remix de Video Games de Lana Del Rey par Joris Vorn. C’était magique !

C’est donc ce que j’expliquais à une copine qui n’avait pas la pêche, il faut se trouver des petits moments quotidiens de bonheur à soi, savoir se faire plaisir, même si ça ne dure que 10mn, c’est important de se faire des câlins à soi même :)

Enfin bref, tout ça pour vous faire comprendre à quel point mon casque est un objet précieux dans ma vie (#MyPrecious), puisqu’il fait partie de mon équation bonheur du matin (course +musique+Paris).

Pour courir j’utilisais ce casque Bose réducteur de bruit que mon mari m’avait offert il y a deux ans mais, ÉNORME inconvénient,  le système de réduction de bruit marche avec des piles, donc quand elles sont déchargées, il faut les changer. Perso, le réducteur de bruit, je ne trouve vraiment pas ça indispensable et au regard de l’inconvénient d’avoir des piles de dispo (et tout le monde sait qu’on n’a jamais de piles chez soi quand on en a besoin), je trouve que ce casque est plus contraignant qu’autre chose, même si le son est évidement parfait.

Donc quand je n’ai plus de piles, j’utilise le casque Monster By Adidas de mon mari, qu’on a acheté l’année dernière à Rio, pendant la coupe du monde de foot (c’est celui ci mais au couleur du Brésil, jaune et vert), on avait vraiment craqué sur le design. Il est très bien aussi, et franchement, même pas besoin de réducteur de bruit, le son est très bon. Je dirai que le seul mini inconvénient c’est qu’il est un peu gros pour moi.

Et donc voici le dernier arrivé que j’ai pu tester, le casque PLICA de la marque suédoise MOLAMI, qui est juste PARFAIT pour moi : il est petit, le son est nickel, et en plus, il est design et mode à la fois (comparé aux deux autres qui sont quand même très masculins, une fois qu’on découvre la finesse des casques Molami).

Je ne connaissais pas du tout cette marque de casque audio, et c’est une fort belle découverte.  L’univers de la marque est sobre, chic et minimaliste,et, important, la qualité auditive est au rendez vous (car rien de pire qu’un beau casque qui sonne comme une casserole). Il y a d’autres modèles très design comme ce casque blanc qui est juste troooop beau.

En tout cas, aujourd’hui je ne quitte plus mon casque, il fait définitivement parti de mes petits moments de bonheur !

Et vous, vous faites quoi chaque jour pour vous faire plaisir ?

 

 

molami-casque-audio-05

molami-casque-audio-01

molami-casque-audio-06

molami-casque-audio-02

molami-casque-audio-03