Voilà, cela fait des mois que je n’avais pas été présente sur ce blog. J’ai réfléchi maintes fois à ce que j’allais vous dire pour expliquer cette absence, et puis le jour où cela arrive et où il faut écrire, les mots ne viennent pas… pourtant j’ai tourné les phrases dans ma tête et exploré les mots enfouis, tout était clair et puis là… rien.

Au mois de mai mon grand frère est arrivé en France pour se soigner. On lui a découvert un cancer du poumon. Il est décédé 3 mois après. A 44 ans.

Durant toutes ces semaines où il était là, je n’avais tout simplement pas envie de parler de mode, d’ailleurs envie de rien à part qu’il guérisse.

Je suis partie en Septembre à Madagascar pour l’enterrer. Une fois revenue en France, je me suis extirpée de cette mauvaise parenthèse et j’ai repris tout ce que j’avais laissé en cours, dont ce blog.

Étant de nature plutôt joyeuse et positive, aujourd’hui, je ne suis pas malheureuse, je continue à aimer la vie autant que je l’ai aimée avant, car voilà, c’est tout con et tout bête ce genre de phrase bateau que vous avez lu, entendu, dit ou répété même, mais c’est pourtant d’une simplicité absolue :  la vie continue… et c’est la plus belle preuve d’amour que je peux lui faire aujourd’hui, continuer à vivre une belle vie pour lui.

On ne sort pas indemne d’une histoire comme ça, et lorsque j’ai repris le blog, j’ai senti qu’une page se tournait, que j’avais envie d’autre chose. J’ai commencé par me dire que j’allais changer le design, et puis je me suis rendue compte que j’avais aussi besoin de changer le contenu, de changer de ton et de me rapprocher de ce que j’étais vraiment. J’ai l’impression qu’une part de moi a vieilli avec la perte de mon frère (mais juste une mini part, mon autre part enfantine est immuable !). Je me suis même coupé les cheveux (enfin une sombre histoire de frange coupée par me, myself and I, un beau matin, est surtout à l’origine de ce changement capillaire).

Enfin voilà, aujourd’hui, changement de blog, qui reste toujours un blog de mode bien sûr, on ne se refait pas pour autant, mais qui sera plus lifestyle, car je ressens un besoin de parler, plus de la vie quotidienne que de shopping, plus de choses qui me touchent que de chaussures (mais pas d’inquiétude, il se trouve que les chaussures, ça me touche beaucoup), plus des femmes que des acheteuses…plus de moi, plus de vous, plus de nous quoi !

J’espère que cette orientation vous plaira, elle aurait plu à mon frère je pense, qui me manque.