Les grandes marques de sport ont quand même le chic pour nous ressortir de vieux modèles de tennis et nous persuader qu’il nous les faut ABSOLUMENT.

Après les New Balance il y a deux ans, les Stan Smith l’année dernière,  voilà que les Adidas Superstar font leur grand retour sur le devant de la scène mode. La mécanique est, il faut l’avouer, bien roulée : un plan de communication digne d’une stratégie de guerre.

Telles des armes de destructions massives, les paires de tennis sont distribuées auprès des blogueuses mode influentes (je parle de ce cas là que je connais mais j’imagine que les journalistes, stars et autres personnes influentes ne sont pas en reste), qui les mettent en scène sur leur blog et leurs réseaux sociaux, et à force de les voir partout, les lectrices suivent la tendance, il y a comme un effet domino, plus on en voit, plus on a envie d’en avoir.

Parfois c’est l’effet inverse, par exemple, alors que j’adore les Stan Smith et que je n’en ai jamais eu de ma vie (snif), je ne veux pas m’en acheter, car trop c’est trop, j’en vois partout, sur tous les pieds de Paris, petits, grands, homme, femme, garçon, fille. STOP.OVERDOSE (enfin ceci dit, les Stan Smith zébrées vont peut-être finir par me convaincre de suivre le mouvement général).

Et pour être sûr que vous n’allez pas passer entre les mailles du filet, que l’envie de les acheter va bien s’infiltrer dans votre tête, des collections capsules sont mises en place (avec Comptoir des Cotonniers pour New Balance, avec Raf Simons pour Stan Smith, mais aussi avec Pharell Williams), qui titillent votre amour de la rareté, et subrepticement, vous font dégainer votre CB aussi vite que votre ombre…

Et c’est donc encore Pharell Williams qui s’y colle avec la SUPERSTAR SUPERCOLOR, une collection de 50 Adidas Superstar à faire pâlir le nuancier Pantone. 50 couleurs, 50 choix, dur dur de choisir !

Et c’est réussi car j’ai bien envie de m’en prendre une, voire même plusieurs vu qu’il y a bien 10 /15 couleurs qui me plaisent ! C’est même si bien ficelé cette histoire, que je me tâte à prendre la SUPERSTAR SUPERCOLOR à scratch pour mes enfants :)

Bravo, clap clap les marketeurs, cette fois vous m’avez bien eu, je suis un petit mouton de la mode (mais bien chaussé donc y’a pas de mal) !

 

adidas-superstar-supercolor-original-pharell-03

adidas-superstar-supercolor-original-pharell-01

adidas-superstar-supercolor-original-pharell-02

adidas-superstar-supercolor-original-pharell-04

adidas-superstar-supercolor-original-pharell-06